Ces journées ont été organisées par Groupe SOS avec une réflexion sur l’organisation de l’addictologie dans le futur: développement des salles de consommation à moindre risque, état des lieux sur l’hépatite C, la consommation d’opiacés, le chemsex et la RdR en lien avec la consommation d’alcool,…

Lenneke KEIJZER, de Savoir + Risquer - a fait une intervention sur le sujet : « Pourquoi la RdRD peine à diminuer les infections non virales ? Comment renverser la tendance ? ».