Partenariats et projets soutenus

Savoir + Risquer - peut soutenir des projets en lien avec la RdRD, notamment des projets innovants, qui approfondissent les connaissances des professionnels et des usagers sur les risques de l’injection. Et toute action qui promeut la santé et la citoyenneté des personnes qui consomment des drogues.

Les organismes qui mènent ou souhaitent être soutenues pour mener des actions dans le domaine de la RdRD liées à l’injection peuvent contacter le délégué général ou la directrice scientifique de Savoir + Risquer -.

Projets soutenus par Savoir + Risquer -

AIDES: organisation d'une conférence et mise en place d'une formation.

AIDES est une association française de lutte contre le VIH et les hépatites virales. AIDES intervient sur l'ensemble du territoire auprès des personnes séropositives et des populations les plus vulnérables au VIH et aux hépatites.

+ Soutien à l’organisation du 3e forum Européen Chemsex.

Savoir + Risquer - a soutenu AIDES pour organiser le 3e forum Européen sur le ChemSex qui s'est tenu à Paris en décembre 2019.

+ Collaboration et soutien financier à la création d'une formation sur les bonnes pratiques de l'injection.

ASUD Nîmes

ASUD Nîmes est un CAARUD porté par une association d’autosupport.
Aide à la création de sanitaires au rez-de-chaussée du local afin de permettre l'accessibilité des toilettes aux personnes atteintes d'un handicap.


Nouvelle Aube

L’association d’autosupport Marseillaise, Nouvelle Aube publie depuis Juin 2018 une revue faite par et pour les personnes qui consomment des drogues : SaNg d’EnCRe. La sortie du 5ème numéro était mise en péril par la disparition d'une subvention publique. Savoir + Risquer - a soutenu Nouvelle Aube pour sortir ce numéro.


EHESS et ASUD : Séminaire sur la prohibition

Savoir + Risquer - a soutenu financièrement « l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales » (EHESS) et ASUD pour l'organisation d'un séminaire sur la prohibition des drogues.


Bus 31/32

Bus 31/32 est une association qui gère plusieurs structures « bas seuil » à Marseille. Parmi elles, une unité mobile CSAPA Bus Méthadone et un CAARUD. Savoir + Risquer - a soutenu financièrement deux recherches:

+ Recherche-action dont l’objectif est d’estimer la morbi-mortalité par COVID-19 chez les personnes sans abri dans l’agglomération Marseillaise.

Le projet soutenu par Savoir + Risquer - est un projet porté par cette association en collaboration avec plusieurs autres équipes Marseillaises et le laboratoire SESSTIM (INSERM-IRD-Université d’Aix-Marseille/AMU). Les objectifs du projet :

  • Estimer la morbi-mortalité par COVID-19 chez les personnes sans abri dans l’agglomération marseillaise,
  • Adapter les stratégies de santé publique auprès des populations précaires,
  • Identifier les stratégies adaptées d’hébergement et d’isolement pour les personnes,
  • Analyser l’impact psychologique et les mécanismes de résilience des équipes dans un contexte de pandémie.
+ Etude de l’impact du COVID-19 sur les pratiques et la santé des consommateurs réguliers de cannabis.

Le projet CANNAVID est conduit par le Bus 31/32 en collaboration avec l'INSERM de Marseille. L’objectif de la recherche était d’évaluer l’impact du confinement dû à la COVID sur la consommation de cannabis et la santé des personnes. Il s'agissait aussi de mesurer l’impact psychologique du confinement et d’appréhender les problématiques auxquelles sont confrontées les consommateurs face aux difficultés d'approvisionnement inhérentes au confinement.